Journée bénévolat du 16 mars 2019

Notre club est en sommeil plus ou moins profond de novembre à mars. Ce samedi 16 mars, pour la troisième fois cette année, une poignée de bénévoles a bien l’intention de le réveiller.

Eh !  debout paresseux, c’est le toilettage de printemps !

  • Poursuite des travaux d’entretien des espaces verts.
  • Rafraîchissement et réaménagement de la cuisine.

Tel est l’ordre du jour. Chacun selon ses compétences et envies s’engage sur les différentes tâches à accomplir.

Dès  huit heures du matin, discrètement comme à son habitude, Olivier est au chevet du bel endormi. Grimpé dans un mûrier platane il « s’atèle » de branche en branche à l’élagage. Plus bas, un autre Olivier tout aussi méritant le rejoint pour ramasser et charger les branchages.

 Nicolas (l) et sa petite famille s’activent au ratissage, ramassage des feuilles et bien d’autres choses encore.

Marie se met dans le bain en nettoyant les réfrigérateurs et tout le reste. La fée délogée.

Sylvie, Luc, J. Jacques à la peinture de cuisine. Bien encadrés ces artistes méritent l’étoile.

Marc a sa place au démontage de tout ce qui peut l’être.

Quant à moi, je brasse de l’air pour que ça sèche plus vite.

En milieu de matinée nous avons la visite de Nicolas (ll) notre futur agent d’accueil et sécurité sur l’eau. Dans le feu de l’action le coup de main d’un pompier volontaire est apprécié.

Il est douze heures trente, c’est l’heure du déjeuner. Les rayons d’un  généreux soleil tamisé viennent chauffer une table bouton d’or dressée sous la pergola. 23° à l’ombre, il fait soif.

Un délicieux repas offert par le club et imaginé par Françoise est pris dans la bonne humeur et bon humour. La douceur des mets. Le bonheur à la bonne heure du partage.

L’après-midi chacun poursuit ses tâches, j’arrive à rattraper les miennes… sur mes vêtements.

Les branchages sont acheminés vers la déchetterie où Monsieur le maire de Ste Croix nous attend avec les clés. Trop d’incivilités l’obligent à vérifier les déchargements. Quelques jours plus tôt il eût l’honneur de recevoir le Président de la république. L’enchaînement  est hasardeux mais ne voyez là aucune irrévérence.

Pendant ce temps la cuisine est réaménagée. D’autres mobiliers viendront optimiser l’agencement de cet endroit très fréquenté et apprécié.

Nous nous séparons vers dix-sept heures avec  la satisfaction du travail accompli.

Merci et bravo à tous !

P.P.       

quis, leo. vulputate, Phasellus Sed libero.